Présentation de l’option Marketing & eCommerce

L’option eMarketing Project de la HES-SO Valais se veut :
– orientée vers les entreprises (nous travaillons pour elles)
– pratique (nous appliquons toutes les stratégies apprises)
– expériencielle (vous y vivrez des expériences inédites)
– professionnalisante (nous sommes évalués par le marché)
– internationale (collaboration avec l’université de Dublin)
– réelle et virtuelle (des cours sont donnés online)
– et culturelle (nous échangeons avec d’autres universités).

 

 

Une petite vidéo qui retrace notre expérience de mars 2015 à Dublin.

L’option Marketing & eCommerce se veut pratique, appliquée et animée par de nombreux professionnels du marché. Elle s’adresse aux étudiants en dernière année de formation bachelor HEG (Haute école de gestion) des cantons du Valais, de Vaud, de Genève et – sur dossier – de Fribourg.

Elle est ouverte aux étudiants à plein temps, comme aux étudiants en emploi.

L’option présentée par les étudiants qui l’ont suivie :

Quand le MOOC remplacera mon prof…

http://www.themarlincompany.com/blog/article/should-you-start-a-mooc

Alors que la France a créé sa cellule « France Université Numérique » (FUN), que l’EPFL se lance avec brio dans les MOOC (massive open online course) https://www.coursera.org/epfl , qu’en est-il des HES ? Est-ce que le rôle du professeur va changer ? Deviendra-t-il un simple acteur qui présente une théorie structurée face à une caméra ? Quel est l’objectif d’un MOOC ? Quel est l’objectif pour une école de proposer des MOOC ? Autant de questions pas si triviales…

Venue des Etats-Unis, cette tendance prend de l’ampleur dans la francophonie http://www.village-justice.com/articles/MOOC-juridique-francophone,14094.html . Serait-ce le renouveau d’un accès à la connaissance libre ? La fin de l’élitisme intellectuel ?

Au stade actuel, si de nombreuses initiatives éclosent de toutes parts, il est quelques questions à se poser avant de se lancer dans l’aventure : est-ce que le cours sera accessible à tous ? Est-ce que le cours sera gratuit ? Comment sera structuré ce cours entre formation à distance et interaction (forum, Twitter et réseaux sociaux, blog) ? Qui va modérer les interactions entre les apprenants et faut-il le faire ? Qui va financer la création du cours et comment évaluer le temps que cela va prendre ? Comment les apprenants seront-ils certifiés ? Quelle plateforme choisir (actuellement https://www.coursera.org/ se profile comme le leader du marché) ?

Quelques pistes se dessinent. La première option pour le financement est de faire payer une inscription aux cours – méthode traditionnelle qui renvoie plus aux cours traditionnels qu’à la tendance « open » du web. Une deuxième option serait de laisser les cours totalement ouverts et accessibles, mais de faire payer l’apprenant qui souhaite se faire certifier.

Enfin est-ce que les professeurs seront prêts à passer le cap du « tout public » ? Quelle est la pertinence de telles pratiques, sachant que chaque cours représente un éclairage d’une thématique qui prend ancrage dans un contexte scientifique, mais également dans une pratique personnelle ? Mais finalement toute théorie n’a-t-elle pas comme objectif de se faire critiquer ?
Autant de questions auxquelles il n’existe pas de réponse unique, mais qui ont pour objectif de susciter la discussion. Alors à vos commentaires ;-)

eCommerce in Tourism : Learn from the Swiss Leaders (13ième TpM à Sierre, 7 décembre 2012)

La 13ème édition du Tourism professional Meeting (TpM) qui se déroulera le vendredi 7 décembre 2012 à la HES-SO Valais à Sierre, abordera la thématique captivante des nouvelles technologies et des enjeux pour le tourisme.

Des experts et professionnels de la branche comme le Dr. János Heé (E-Commerce Manager de Swiss), Oliver Tamas (Head of Portal www.sbb.ch) et Prof. Christian Laesser (Uni St. Gallen) apporteront leurs témoignages et donneront, au travers de réussites, des pistes afin d’utiliser efficacement les canaux de distribution on-line et accroître sa compétitivité. Mise à part des conférenciers de Swiss et CFF, nous pouvons compter sur la présence de représentants des entreprises comme par exemple eDomizil, Inntopia, DeinDeal, eBoutic, Virtua ou TravelTainment.

Découvrez le programme : http://etourism-monitor.ch/tpm/fr/content/programme

Prestashop 1.5 : Le multi boutiques avec OVH

Voici la procédure d’installation de votre multi-boutiques Prestashop sur l’hébergeur OVH:

Installation du domaine de base

  1. Concevoir votre site de base en commandant un hébergement sur OVH (cela fonctionne même avec le modèle « Perso » à 2.38 euros/mois)
  2. Lier votre nom de domaine de base à votre hébergement.
  3. Installer la dernière version de Prestashop (le multi-boutiques existe à partir de la version 1.5).